Actualités sur notre UTI

NAO chez ILEVIA : mobilisation historique                   10 juin 2021

ce vendredi 04 juin, la CFDT et l'intersyndicale ILEVIA appelaient à une journée de grève
pour sauver nos NAO* 2021. 

3 réunions avaient déjà eu lieu avec la Direction KEOLIS où le directeur général annonçait la couleur : pas de bénéfice, pas de recette, pas de visibilité : Et le tout à cause de la Covid 19 !
Alors, face à ce sketch, Anthony et les militants CFDT de ILEVIA se sont unis à l'Intersyndicale pour défendre au mieux les salaires et les conditions de travail de tous les salariés ; Anthony nous explique :
La Direction se place en victime ! Pour elle, les salariés sont au dessus de l'inflation moyenne et nous propose une augmentation des salaires de 0.2% avec une prime de 120€ bruts.
C'est assez scandaleux, il y a un manque de reconnaissance du travail des salariés, notamment pendant toute cette crise de Covid !

Rappelons que les salariés s'étaient investis pendant cette crise pour continuer de travailler malgré les risques sanitaires.
La CFDT espère bien faire plier la Direction et la faire revenir à la table des négociations !
tract NAO
* NAO : négociations annuelles obligatoires


Ne perdez pas vos heures de formation DIF !               03 juin 2021

Le 30 juin prochain toutes les heures DIF (Droit individuel à la formation) non utilisées et encore disponibles s’annuleront automatiquement. Pour les conserver et pouvoir en bénéficier, vous devez les transférer sur le portail ou l’application mobile Mon Compte formation.
Où trouver votre solde d’heures de DIF ? Votre solde est inscrit :
soit sur votre bulletin de salaire de décembre 2014 ou de janvier 2015,
soit sur une attestation fournit par votre employeur à cette période,
soit sur votre dernier certificat de travail à ces dates *.
En transférant vos heures de DIF sur votre Compte personnel de  formation, elles seront automatiquement converties en euros, à raison de 15 euros par heure, et pourront être utilisées pour financer la formation de votre choix, sans limite dans le temps.
Comment transférer mes heures de DIF sur mon Compte personnel de formation ?

  • Connectez-vous sur https://www.moncompteformation.gouv.fr
  • Connectez-vous à votre espace (créez-le en suivant les instructions si ce n’est déjà fait).
  • Saisissez le montant de votre solde DIF (arrondir à l’unité supérieure), puis téléchargez le justificatif.
  • Enregistrez, le montant sera crédité automatiquement sur votre compteur.

En savoir plus sur le compte personnel de formation (CPF)
lmpossible de remettre la main sur ces documents: rappellez votre ou vos employeur(s) sur la période concernée pour qu'il(s) vous fournisse(ent) un duplicata.

Nos CAF ont besoin de moyens  !   
Signez la pétition pour soutenir les salariés                 10 mai 2021

La mise en place de la réforme Allocation Logement a entrainé de nombreuses difficultés dans les CAF qui impactent
l'ensemble des salariés.
Nos CAF ont besoin de moyens  !

La CFDT est intervenue à ce sujet, déclaration ci-jointe, lors de l'Instance Nationale de Concertation (INC) du 29 avril dernier pour interpeller le Directeur de la CNAF.
Mais nous ne pouvons en rester là ! Nous vous proposons maintenant de vous adresser directement à la CNAF, à l'UCANSS et aux politiques en signant cette pétition en ligne.
Ainsi, par cette pétition, nous demandons :
  • Des moyens supplémentaires pérennes pour faire face à la charge de travail qui est, elle, bien pérenne
  • Une reconnaissance salariale pour tous les salariés à la hauteur de leur investissement au service des allocataires
  • Une législation compréhensible que les salariés peuvent expliquer
  • Un système informatique fiable et qui ne soit pas source d'erreurs
  • La neutralisation des indicateurs de production depuis la mise en place de la réforme logement
Fort de votre participation, la CFDT transmettra vos signatures à la CNAF, à l'UCANSS, dans les Conseils
d'Administration et également à nos ministères de tutelle.
Plus d'infos

Les Direccte sont devenues les DREETS
depuis le 1er avril 2021                                                    12 mai 2021

DREETS (direction régionale de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarités) :
depuis le 1er avril 2021, les DREETS (directions régionales de l'économie, de l'emploi, du travail et des solidarités) regroupent au niveau régional les Direccte et les services déconcentrés en charge de la cohésion sociale.
 Les DREETS constituent un nouveau service déconcentré de l'Etat.
 Au niveau départemental, les Direccte sont intégrées aux directions départementales de la cohésion sociale pour former de nouvelles directions départementales de l'emploi, du travail et des solidarités : les DDETS.
 Cette nouvelle organisation déconcentrée s'inscrit dans le respect des engagements pris par la France dans le cadre des conventions de l'OIT.  


L'UTI rend hommage à Jean Paul ALADAVID, conseiller du salarié                                                                                  10 mai 2021

Ce lundi 26 avril, Jean Paul ALADAVID nous quittait, il n'avait que 64 ans.
Jean Paul était un militant du S3C, il était conseiller du salarié sur la liste CFDT.
L'UTI lui rend hommage et adresse ses condoléances à la famille de Jean Paul.


La CFDT revendique une véritable
garantie Jeunes universelle                                                   7 mai 2021

Depuis plusieurs années, la CFDT revendique l’instauration d’un réel droit universel à destination des jeunes pour les aider à améliorer leur insertion professionnelle et leur accès à l’autonomie.
Pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire et sociale sur l’emploi et le parcours professionnel des jeunes, la CFDT a présenté dès juin 2020 un plan d’urgence de 12 propositions pour l’emploi des jeunes*. Aujourd’hui, à l’occasion de l’ouverture de la concertation par le gouvernement pour une nouvelle Garantie Jeunes Universelle, la CFDT appelle à aller bien au-delà des premières préconisations. Elle propose de faire de la Garantie Jeunes Universelle un véritable droit à l’accompagnement pour tous les jeunes. Un droit formalisé qui doit s’inscrire dans le triptyque accompagnement / formation / emploi, gage d’un parcours d’insertion durable afin d’aider chaque jeune à construire un projet personnel et professionnel réaliste.
l’objectif est de permettre à tout jeune qui rencontre des difficultés de toute nature, d’être accompagné et de trouver un soutien humain, financier si nécessaire. 

Propositions CFDT pour une Garantie Jeunes Universelle

Impôts 2021 : Le prélèvement à la source en 2021                                    23 avril 2021

Mis en place à compter du 1er janvier 2019, le prélèvement à la source (PAS) modifie les modalités de paiement de l’impôt sur le revenu. Il ne modifie pas les règles de calcul de l’impôt sur le revenu et vous devez toujours faire une déclaration. 

Le prélèvement à la source permet de rapprocher la perception des revenus de leur imposition en mettant en place un paiement anticipé, contemporain du versement des salaires, pensions ou autre revenus imposables entrant dans le champ du prélèvement à la source (PAS). En effet, le recouvrement de l’impôt dû sur les revenus de l’année N est effectué mensuellement ou, dans certains cas trimestriellement, au fil de la perception desdits revenus. Toutefois, un solde d’impôt, ou le cas échéant une restitution, peut intervenir en N+1 à l’issue de la déclaration des revenus de l’année N.
Les explications sur le site confédéral CFDT :
https://cfdt.fr/portail/outils/special-impot-2021/prelevement-a-la-source/le-prelevement-a-la-source-en-2021-srv1_1173308

Assurance-chômage : la CFDT conteste la réforme                       23 avril 2021

Depuis juin 2019, la CFDT dénonce une réforme de l’assurance chômage qui frappe de plein fouet les travailleurs les plus précaires.
Les modifications atténuant l’impact d’une réforme imaginée avant la crise du Covid n’y changent rien : cette réforme demeure injuste, incohérente et déséquilibrée. Désormais, elle est aussi anachronique. Selon les dernières estimations de l’Unedic, 1,15 million de demandeurs d’emploi vont être touchés dès la première année. Certains d’entre eux, selon leur quotité de travail, percevront jusqu’à 260 € de moins par mois par rapport aux règles actuellement en vigueur, alors que leur allocation initiale n’atteignait même pas le seuil de pauvreté. Ce changement de règles permettrait à l’État d’économiser 2,3 milliards d’euros par an. Anachronique… et juridiquement fragile.
Une analyse du décret du 30 mars 2021 fixant les nouvelles règles relatives à l’assurance chômage fait apparaître plusieurs points de contestation possibles. Les nouvelles modalités de calcul du salaire journalier de référence pourront conduire à une inégalité de traitement entre deux demandeurs d’emploi ayant travaillé le même nombre d’heures mais selon un rythme différent. Par ailleurs, il existe - entre autres - un risque de discrimination indirecte au détriment des salariés en arrêt maladie, en congé parental ou placés en activité partielle pendant la crise, qui percevront, du fait de ces périodes, des allocations moindres.
D’ici le 1er juillet, date de mise en application de cette réforme, la CFDT continuera d’illustrer concrètement les conséquences terribles de ces décisions sur le quotidien des travailleurs qui enchaînent les contrats courts voire très courts. Dans le cadre de sa campagne « CFDT Solidarité chômage », la CFDT a pour objectif d’aider, de faire témoigner et d’informer les demandeurs d’emploi. La CFDT publiera en juin un livret de témoignages de demandeurs d’emploi rencontrés ces prochaines semaines et ayant interpellé et alerté notre organisation sur l’adresse créée pour l’opération : chomage@cfdt.fr

PSE chez FLUNCH : les syndicats se mobilisent devant le siège de l'Association Familiale Mulliez                                                                           07 avril 2021

«Ils ont le devoir de nous reclasser dans d'autres entreprises de leur groupe, mais les négociations n'avancent pas, ils ne veulent ni reconnaitre le périmètre ni entendre parler d'indemnités supra-légales»

C'est par ces mots de Grégory, délégué syndical central CFDT, que pourrait se résumer l'action de l'intersyndicale devant le siège de l'AFM à Roubaix ce mardi 6 avril :
A la veille d'une nouvelle réunion de négociation sur le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) concernant près de 1300 salariés, c'est plus de 100 militants qui se sont mobilisés pour l'avenir des salariés de la chaîne de restauration FLUNCH et qui ont distribué des tracts aux automobilistes qui klaxonnaient en guise de soutien.

Flunch fête ses 50 ans, 
Pour cet évènement, Flunch sacrifie 1300 salariés !
57 restaurants et 43 postes au siège sont menacés !!!
Car Flunch n'a pas investi pour se réinventer : plus de 150 millions de dividendes ont été levés ces 3 dernières années par l'actionnaire AGAPES, entreprise du Groupe Mulliez !
Le fruit du travail des salariés a un goût amer !



MOUVEMENT NATIONAL DANS TOUTES LES SOCIÉTÉS DU GROUPE CARREFOUR LE WEEK-END DE PÂQUES                               06 avril 2021

 Les salariés de "2ème ligne" refusent un confinement social !

Une vingtaine de militants CFDT  ont distribué des tracts devant l'enseigne Carrefour d'Armentières ce samedi 3 avril.
Malgré l’annonce de résultats 2020 exceptionnels, la poursuitede ses investissements à l’étranger et la revalorisation de sa politique actionnariale, la direction de Carrefour ne cesse de remettre en cause le statut social et les conditions de travail deses salariés :

- Les négociations desalairesse font au rabais !
- Les embauches sont gelées !
- La santé des salariés est impactée par des projets destinés à augmenter la productivité !

D’autre part, un nouveau projet de cessions en location-gérance de 40 magasins (30 supermarchés + 10 hypers) est annoncé pour 2021 !
Quel mépris durant cette pandémie pour les milliers desalariés concernés (perte de rémunération et passage en sous-traitance auprès de repreneurs) !
Par conséquent, la CFDT a décidé d’appeler l’ensemble des salariés des hypermarchés, supermarchés et entrepôts à cesser le travail le week-end de Pâques,ceci afin de soutenir trois revendications essentielles pour lesquelles la CFDT formule pourtant des propositions précises depuis plusieurs mois :
- L’arrêt du passage de magasins enlocation-gérance en 2021.
- Un retour à desconditions de travaildécentes.
- Le maintien du pouvoir d’achat des salariés par la revalorisationdesgrilles de salaireset le versement de la prime «Macron».
Depuis le début du « plan de transformation 2022 » il y a 3 ans, plus de 12 000 postes ont été supprimés en France ! Pour la CFDT, ce plan brutal est insoutenable et ressemble plutôt à un vaste programme de réduction des coûts qui se chiffre désormais en milliards d’€. Celui-ci fragilise l’entreprise et ses salariés. Jugés indispensables, les salariés de Carrefour sont fortement exposés et sollicités depuis le début de la crise sanitaire. Ils méritent une rémunération à la hauteur, des conditions de travail décentes et de ne pas être jetés en pâture à des repreneurs.

 flash info CFDT Carrefour du 21 mars

télétravail dans la fonction publique : la négociation sur les rails                                                                                                                     02 avril 2021

Pour la CFDT, il est temps d'accélérer la mise en place du télétravail dans la fonction publique
La crise sanitaire a démontré la capacité des agents à mener à bien leur mission. Alors que démarrent les discussions avec les partenaires sociaux, les employeurs de la fonction publique doivent changer de regard sur le télétravail et faire enfin confiance aux agent

Anniversaire de la loi sur le devoir de vigilance                                            29 mars 2021

À l’occasion des quatre ans de l’adoption de la loi française relative au devoir de vigilance, la CFDT rappelle son attachement à cette loi pionnière visant à responsabiliser les chaînes d’approvisionnement. 
Alors que les grandes entreprises publient désormais un plan de vigilance visant à prévenir les risques d’atteintes graves aux droits humains, à la santé-sécurité et à l’environnement, la CFDT se mobilise pour que ces mécanismes de prévention des risques associent les travailleurs, parties constituantes des entreprises.
La CFDT se réjouit que l’Allemagne prévoie d’adopter une législation en la matière et que l’Union européenne prenne le relais en préparant une directive sur le sujet.
Compte tenu de la complexité des chaînes de valeur et de la pandémie actuelle qui fragilise les plus vulnérables, une régulation européenne ambitieuse est nécessaire. La relance ne doit pas être synonyme d’un retour à un pilotage de l’entreprise par les seuls indicateurs financiers dans une logique de court terme. L’entreprise doit prendre en compte, dans le dialogue, la question des impacts de son activité. Il s’agit d’une attente des travailleurs. C’est également une attente de la société tout entière. ​

Un nouveau protocole sanitaire pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de COVID-19                                                                                                                      25 mars 2021

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 a été actualisé le 23 mars 2021 par le ministère du travail pour répondre à la situation épidémique.
Dans les départements qui sont soumis à des restrictions supplémentaires de déplacement, les entreprises doivent définir un plan d’action pour les prochaines semaines, pour réduire au maximum le temps de présence sur site des salariés, tenant compte des activités télétravaillables au sein de l’entreprise. Ce plan d’action, dont les modalités sont adaptées à la taille de l'entreprise, fait l’objet d’échanges dans le cadre du dialogue social de proximité.

​Plus d'infos dans notre rubrique "Le point juridique"

Du 22 mars au 6 avril Je vote aux élections TPE
pour être représenté, conseillé, et défendu !   
                                                         25 mars 2021

des militants informent les salariés TPE
Salariés des trés petites entreprises, pourquoi voter c'est important ?
Voter aux élections TPE, c’est :
  • choisir le syndicat qui vous représente et défend vos intérêts.
  • désigner les salariés de TPE qui siègent et vous représentent dans votre Commission paritaire régionale interprofessionnelle (CPRI), espace de concertation et de dialogue entre salariés et employeurs en matière d’emploi, de formation, de santé au travail et d’égalité professionnelle. Ces commissions peuvent également traiter de conflits individuels ou collectifs dans votre entreprise.
  • participer à la désignation des conseillers prud’hommes, qui tranchent les litiges individuels liés au travail.
Comment voter ?
Du 22 mars au 6 avril, en ligne ou par courrier :
 Vous avez reçu votre matériel de vote par la poste. Pour voter, vous pouvez alors soit vous connecter sur vote-election-tpe.travail.gouv.fr, soit renvoyer votre bulletin de vote par courrier.
Les résultats seront publiés le 16 avril sur :
https://travail-emploi.gouv.fr/

Assurance chômage : une réforme aménagée injuste pour les demandeurs d'emploi ​                                                                                                      03 mars 2021

La CFDT demeure en profond désaccord avec la réforme annoncée et ses objectifs premiers : inciter les demandeurs d’emploi, notamment les plus précaires, à reprendre un emploi en baissant fortement leurs allocations et faire des économies budgétaires.  
Les conditions d’ouverture d’un droit à l’assurance chômage (6 mois) et la dégressivité de 30% des allocations pour les hauts salaires continuent d’être suspendues, le temps d’un retour à une conjoncture du marché du travail plus favorable. Pour la CFDT, le maintien des conditions d’entrée dans le régime à 4 mois est indispensable pour permettre à un maximum de personnes d’être sécurisées.
En revanche, la réforme du calcul de l’allocation (salaire journalier de référence) entrera bien en vigueur le 1er juillet 2021 avec l’introduction d’un plancher pour en atténuer les effets. D’après les premiers chiffrages, 290 000 demandeurs d’emploi auraient une moindre baisse de leur allocation. Mais le nombre de perdants de la réforme demeure colossal : 830 000 au minimum. Certains demandeurs d’emploi, notamment ceux qui connaissent le plus de précarité dans leur emploi, verront ainsi leur allocation baisser de 250 € par mois (de 900 € aujourd’hui à 650 €).
Cette réforme reste donc pour la CFDT injuste, inadaptée au contexte et déséquilibrée. 
communiqué de presse CFDT

L'UTI rend hommage à marie-Georges, ancienne militante au sein de la CFDT d'Hazebrouck

la CFDT Decathlon soutient les salariés en chômage partiel

la section syndicale de la CFDT DECATHLON dénonce la non prise en charge de l'activité partielle de 14 magasins fermés actuellement, alors que l'enseigne réalise un résultat net de prés de 500 millions nets.
Le coût mesuel du maintien de salaire correspondrait à 300.000 €, soit une goutte d'eau, sachant que l'entreprise reversait dans le même temps 300 millions d'euros aux actionnaires !

tract decathlon

INVITATION - VISIOCONFERENCE
Emploi Formation Evolution Professionnelle (EFOP)

​INVITATION - VISIOCONFERENCE

  LUNDI 15 FÉVRIER 2021
DE 14H00 À 17H00
( ouverture de la visio dès 13H45 )





CherEs adhérentEs,
 Vous êtes invitéEs à participer à la visioconférence au cours de laquelle nous présenterons :

Les avancées majeures en matière de "Transitions professionnelles",
Le nouveau dispositif "Transitions collectives".


Nous serons également à votre écoute lors d'un temps d'échanges entre nous.
Bien cordialement,
Jean-Marc BECOURT,
Secrétaire Régional

lien d'inscription

CARAMBAR - Lutti 9 février 2021

Un projet de déménagement brutal et agressif pour les salariés

Suite au transfert de l'usine de Marcq vers Bondues, la CFDT demande que CPK et EURAZEO s’engagent à ce que les salariés transférés se voient maintenir les conditions individuelles d’emploi dont ils bénéficient actuellement,  notamment en ce qui concerne la rémunération individuelle et l’ancienneté.
flash info du 3 février

elections dans les TPE 

Du 22 mars au 4 avril 2021 se dérouleront les élections professionnelles* pour  les salariés du particulier employeur, les assistantes maternelles et les salariés qui travaillent dans des entreprises de 11 salariés ou moins.

Près de cinq millions de salariés sont concernés par cette élection.
Privés de droits à la représentation syndicale au sein de leur lieu de travail (pas de comité social et économique), ces salariés vont pouvoir participer à la mesure de l’audience des syndicats.  La CFDT est le premier syndicat de France, public et privé confondus depuis les élections de 2016. Notre objectif est de confirmer notre première place et de continuer à progresser dans nos branches.  Pour cela, la CFDT a fait le choix d’une campagne ciblée, basée sur la proximité avec :

  • La rencontre des salariés des TPE pas seulement au moment du vote ou pour les appeler à voter CFDT ;
  • Le recueil de contacts ;
  • Le renforcement de notre proximité et de notre connaissance des attentes de ces salariés en se créant des opportunités pour être à leur écoute.
Plusieurs actions de proximité seront organisées jusqu’à mars 2021 afin d’aller à la rencontre des salariés des TPE.  Les militants CFDT de l'UTI de la métropole lilloise sont déjà en action, bien décidés à faire une campagne pour montrer que le syndicalisme CFDT est capable de répondre aux attentes de ces salariés en termes de justice sociale.

*A nous de faire voter CFDT les salariés que nous connaissons, que nous côtoyons et qui travaillent soit dans des petites entreprises soit chez un particulier !  Parlez-en dès maintenant autour de vous et confirmons notre place de premier syndicat de France !

Flunch : la CFDT demande des garanties ​27 janvier 2021

L’entreprise qui compte 227 restaurants et 5000 salariés a été placée
sous procédure de sauvegarde.
1300 postes risquent d’être concernés par le projet de restructuration. 
Une soixantaine d’établissements lanceront un plan de sauvegarde de l’emploi.
La CFDT demande des garanties. 

La direction prévoit de proposer des restaurants à la reprise, en priorité aux collaborateurs de l’enseigne et aux franchisés actuels (66 établissements), puis dans un second temps à d’autres professionnels de la restauration. L’équipe CFDT ne s’attendait pas un plan d’une telle ampleur même si elle ne cesse depuis des années d’alerter les responsables sur leurs choix stratégiques. La crise sanitaire a durement fragilisé l’entreprise qui a enregistré en 2020 un chiffre d’affaires en baisse de 57%. Il s’agit maintenant pour la CFDT de veiller à l’accompagnement des salariés des soixante restaurants concernés ainsi que du siège. « Certes, la covid 19 nous a fait perdre beaucoup d'argent, mais cela n'a été qu'un accélérateur du processus. La CFDT n'a pas cessé, depuis des années, en entreprise et en branche, de critiquer l'immobilisme de nos dirigeants devant la baisse constante d'activité. Il y a quelques années, les experts mandatés par le CCE, et le CSEC ont tous souligné la fin d'un concept et d'un modèle économique. Flunch n'a bien sûr rien fait pour développer l'employabilité de ses salariés et on va le constater ... » soulignent les élus CFDT. 
La CFDT demande des garanties à l’actionnaire Agapes et au groupe Mulliez qui doivent s’engager sur un PSE digne de ce nom et sur la survie des 100 restaurants épargnés.


APPLICATION DU SÉGUR DE LA SANTÉ
​tout va de travers

APPLICATION DU SÉGUR DE LA SANTÉ, LA CFDT AGIT
POUR QUE TOUT LE MONDE BÉNÉFICIE DES 183 EUROS

Six mois après la signature de l’accord, la mise en œuvre du ségur de la santé reste très incomplète.
le 12 janvier, une mobilisation nationale réunissait personnels soignants et accompagnants à l’appel des fédérations cfdt interco et santé-sociaux.


Dernière injustice en date dans l’application du Ségur de la santé : quand les agent.es du sanitaire remplacent leurs collègues du médicosocial et du social, ils/elles ne bénéficient plus des 183 euros !
La CFDT santé-sociaux revendique l’attribution de ce complément de traitement indiciaire à tous et toutes les agent.es de la fonction publique hospitalière, sans distinction d’établissement ou de service.
Cohérente avec l’engagement pris par sa signature de l’accord du Ségur de la santé, elle dénonce les inégalités de traitement découlant de ce décret. Le Ségur de la santé doit montrer toute son utilité et s’appliquer dans tous les secteurs et à tous les personnels des collectivités et des établissements sociaux et médico-sociaux, qu’ils soient territoriaux ou hospitaliers.
C’est pourquoi la CFDT a déposé un recours administratif devant le Conseil d’État pour contester le décret instituant le complément de traitement indiciaire de 183 euros.

​Appel à manifester le 12 janvier

prologation des mesures prises pour la crise de COVID19

​Lors de la première période d’état d’urgence sanitaire, plusieurs ordonnances et lois avaient été prises sur des sujets aussi variés que les congés payés, les contrats de travail à durée déterminée ou encore le prêt de main d'oeuvre. Pour la plupart, ces dispositions devaient prendre fin au 31 décembre 2020.  Le Gouvernement a décidé de prolonger ces mesures à travers l’ordonnance n°2020-1597 du 16 décembre 2020 (loi n° 2020-1379 du 14 novembre 2020)
​* voir point juridique

déconfinement et reprise d'activité mars 2020

​Considérablement freinée depuis des semaines, l’activité économique pourrait, si les conditions sanitaires le permettent, progressivement et partiellement reprendre à partir 11mai.
Plan de déconfinement, protocoles, fiches métiers… les outils mis en place ne seront pas efficaces sans dialogue social, prévient la CFDT.
C'est en concertation avec les salariés et avec les représentants du personnel que les entreprises pourront adapter au mieux leur environnement de travail et mettre en place les mesures organisationnelles, collectives et individuelles » qui permettront d’assurer la sécurité sanitaire de tous, et de retrouver ainsi la confiance et la sérénité nécessaires pour travailler. Ces mesures sont nécessaires pour structurer les plans de sortie de confinement et donc créer les conditions d’un retour progressif à l’activité.

reouverture des établissements scolaires 

​la CFDT demande que des plans ou protocoles de reprise soient négociés avec les organisations syndicales.
Pour la CFDT, la sécurité sanitaire des élèves comme de tous les personnels amenés à travailler en présentiel implique de tenir compte des contraintes liées aux gestes barrières afin que les préconisations en matière de santé puissent être appliquées. Là où ce ne sera pas le cas, il ne faudra pas ouvrir. Le cadre sanitaire indiqué par le conseil scientifique doit être respecté dans la durée. Il ne s’agit pas de forcer le retour d’élèves et de personnels ayant des fragilités de santé ou vivant avec des personnes risquant de développer les formes graves de la maladie!
communiqué de presse sur la réouverture des établissements scolaires

la CFDT demande une concertation sur l’emploi

​Les salariés en CDD, en intérim et les travailleurs indépendants subissent les conséquences immédiates de l’arrêt de l’activité à la mi-mars. 
Dans un communiqué de presse, la CFDT réaffirme que le gouvernement doit renoncer à la réforme du calcul de l’allocation chômage, reporté en septembre 2020 et revenir à des règles plus protectrices (supprimées au 1er novembre 2019) comme la non dégressivité des allocations et une condition minimale d’activité de 4 mois pour avoir accès à l’assurance chômage. Cette dernière mesure (passage à 6 mois minimum) crée aujourd’hui des situations ravageuses pour des milliers de demandeurs d’emploi qui n’accèdent pas au régime et restent invisibles.
communique de presse sur l'emploi

les formations syndicales 2020 fortement impactées 

En raison de l'épidémie liée au Covid19, nous sommes dans l'obligation d'annuler plusieurs formations syndicales et de modifier notre calendrier pour l'année 2020 (plus d'infos dans l'onglet formations).

la CFDT réclame une année 2020 sans versement de dividendes aux actionnaires.

Alors que la crise sanitaire du Covid-19 aura des répercussions graves sur les plans économiques et sociaux pour nombre de salariés et d’entreprises, il serait indécent que, comme en 2019, les entreprises du CAC40 versent plusieurs milliards d’euros de dividendes à leurs actionnaires cette année. Certaines de ces entreprises ont d’ailleurs d’ores et déjà annoncé le gel des dividendes pour 2020… mais ce n’est malheureusement pas encore le cas de toutes.
Pourtant dans un tel contexte, aussi grave qu’inédit, la CFDT considère que l’heure n’est plus à l’hésitation : Dans son communiqué de presse, Philippe Portier, secrétaire national de la CFDT explique : « La situation exceptionnelle impose des mesures de solidarité exceptionnelles. Pour faire face à la crise sanitaire sans précédent dont les effets sur l’économie risquent d’être durables, les entreprises bénéficient d’un important soutien des pouvoirs publics (et donc des contribuables). C’est pourquoi, alors que partout, le travail est bousculé. De nombreux salariés, pour assurer une continuité de service, doivent s’adapter dans des conditions parfois difficiles, il serait incompréhensible que les actionnaires ne fassent pas eux aussi un effort ».
Tout le monde doit prendre ses responsabilités
De fait, pour la CFDT, les entreprises, notamment les grands groupes, « doivent pleinement participer à la solidarité nationale. Il ne serait en effet ni raisonnable ni responsable que les entreprises versent des dividendes à leurs actionnaires comme si de rien n’était ». Bien entendu pour la CFDT, l’État actionnaire est lui aussi concerné et devra montrer l’exemple et agir pour que les entreprises gardent les liquidités dont elles auront besoin à la sortie de la crise.
 « La CFDT œuvrera par l’intermédiaire de ses représentants salariés dans les conseils d’administration et plus largement des instances représentatives du personnel pour qu’efforts et solidarité soient bien partagés ».

La priorité doit rester la santé et la sécurité des travailleurs

La CFDT exige que l’ensemble des dispositions concernant les congés fassent l’objet
de négociations au sein des entreprises. Nous l’avons obtenu pour les congés payés,
nous le revendiquons pour les jours de Rtt et les jours affectés sur un compte
épargne temps.
La société ne pourra dépasser l’épreuve de cette crise sanitaire, sociale et
économique qu’en intensifiant le dialogue entre toutes ses composantes. Dans les
entreprises, cela s’appelle le dialogue social !

communiqué de presse confédéral

une foire aux questions coronavirus sur le site confédéral

Dans le cadre de la gestion de la crise du Coronavirus, des outils de communication ont été mis en place par la confédération afin d’accompagner nos équipes et répondre aux interrogations de nos militants et militantes et plus largement de tous les travailleurs et travailleuses :
- la Foire Aux Questions est enrichie chaque jour de nouvelles questions et est mise à jour régulièrement en fonction de l’actualité législative, décisions gouvernementales… :  https://www.cfdt.fr/coronavirus (voir lien ci-dessous :
foire aux questions CFDT

préconisation coronavirus

Les mesures individuelles d'hygiène doivent être renforcées en période d'épidémie :
  • le lavage simple des mains avec un savon neutre ou avec un gel hydro-alcoolique est indispensable après tout contact avec des souillures, avant chaque repas, avant chaque pause, avant de boire, etc... le lavage des mains doit être fait régulièrement.
  • Il faut tousser dans son coude, utiliser des mouchoirs à usage unique et les jeter à la poubelle.
  • Pour les personnes malades, il faut utiliser des masques de protection de type FFP
la prévention et la protection des salariés: Le CSE et le CSSCT doivent alerter les employeurs :
L'employeur a une obligation de sécurité vis-à-vis de ses salariés ! Il est important d'être vigilant sur le renforcement des mesures d'hygiène face à la propagation du virus.
Les représentants du personnel doivent travailler en étroite collaboration avec le médecin du travail et avec l'employeur sur les actions à mettre en oeuvre et sur les informations à donner aux salariés afin d'éviter l'expansion de la maladie.
Certaines mesures organisationnelles peuvent être mises en place : 
  • campagne d'affichage, distribution des consignes (tracts, mails, ...)
  • suspendre les réunions de groupe, les formations en présentiel, les colloques ou séminaires
  • favoriser le télétravail
  • éviter tout contact physique entre les salariés, notamment le serrage de main, les embrassades
  • nécessité impérative de rester au domicile en cas de fièvre et appeler le 15 si des doutes sont perceptibles (fièvre, difficulté respiratoire, toux, ...) Sur le plan national, un numéro vert répond à vos questions sur le coronavirus 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7: 0 800 130 000
  • mise à jour du document unique de prévention des risques en y intégrant les éléments liés à la situation, ...
Pour des renseignements complémentaires, n'hésitez pas de vous rapprocher de l'ARS ou de vous connecter sur le site du ministère de la santé.
affiche anti coronavirus

Migrants : L’Union européenne doit se rassembler autour de ses valeurs

communiqué de presse CFDT :
Depuis l’annonce par le président Erdogan de l’ouverture de la frontière entre la Turquie et la Grèce aux victimes de la guerre en Syrie, la Grèce a mis en place un plan d’actions visant à dissuader les migrants d’entrer sur son territoire. Camps fermés de 5000 places, barrière maritime flottante en mer Egée, utilisation de gaz lacrymogènes par les policiers grecs pour repousser les migrants : autant de choix et de réalités abominables qui suscitent l’indignation de toutes celles et ceux qui portent des valeurs d’humanité. L’Union européenne ne peut laisser la Grèce seule face à ces difficultés.
Face à l’urgence humanitaire que constitue la fuite de millions d’hommes, de femmes et d’enfants de leur pays en guerre, l’Union européenne et ses États membres n’auront jamais réussi à apporter des réponses à la hauteur et à dédier les moyens nécessaires pour accomplir son devoir : l’accueil bienveillant d’une population en souffrance. Le temps est venu pour l’Union européenne de se retrouver autour des valeurs qui sont les siennes. Des valeurs qui ne peuvent pas se contenter d’être des mots au détour d’un Traité, mais constituent le socle sur lequel les Européens sont fiers de se rassembler : le respect de la dignité humaine, la liberté, la démocratie, l’égalité, l’état de droit, le respect des droits de l’Homme.
À quelques semaines de la présentation par l’UE d’un Pacte européen sur l’asile et les migrations, la CFDT appelle les États membres à construire une véritable politique commune sur l’immigration et à engager une harmonisation des règles de reconnaissance du statut de réfugié pour un véritable système d’asile européen. La France doit peser en ce sens. Et dès aujourd’hui, s’engager pour un accueil digne et bienveillant des demandeurs d’asile et des réfugiés dans notre pays. 

congrès de l'UTI de la métropole lilloise

L'assemblée statutaire de l'UTI Métropole Lilloise a eu lieu ce vendredi 14 février. 
Le rapport d'activité pour la période de 2015 à 2020 a été approuvé à la majorité.
Un point a été fait sur l'action revendicative et notamment l'emploi et les actions menées. La formation syndicale a pris une place important dans le rapport, mais aussi les actions juridiques.

C'est lors de cette assemblée qu'ont été élus les nouveaux membres du bureau de l'UTI et que le nouveau secrétaire a été élu : 
Ludovic LOISON devient le nouveau secrétaire de notre UTI.

le pacte du pouvoir de vivre : le tour de France

L’urgence du changement climatique, la montée des inégalités et l’aug-mentation des mobilités en France, en Europe et dans le monde, ne nous permettent plus de perpétuer un modèle aujourd’hui épuisé. Notre mode de développement nous prive aujourd’hui de notre avenir. Nous n’avons donc pas d’autre choix que de changer de modèle. Il n’y a pas à opposer justice sociale et protection de l’environnement, efficacité économique et qualité de vie. Il est essentiel que l’ensemble de la population puisse intégrer et participer équitablement à la transi-tion écologique, et profiter de ses bénéfices possibles (santé, emplois, économies, etc.). Laisser les plus fragiles à l’écart de cette transformation et de ses opportunités serait profondément injuste et tout simplement inacceptable!
​Alors que la société civile organisée peine à se faire entendre par le gouvernement, 19 associations, ONG et syndicats réunis autour de Laurent Berger et Nicolas Hulot, ont travaillé ensemble pour faire face à l'urgence sociale et écologique. Un tour de France du Pacte du Pouvoir de Vivre débute en novembre pour le faire vivre dans les régions.  La première étape aura lieu en Hauts de France, au stade couvert de Liévin,
le mercredi 27 novembre 2019 de 8h30 à 14h
Pour en savoir plus : 
https://www.pactedupouvoirdevivre.fr

programme du mercredi 27 novembre 2019

Fonction publique : manifestations le 9 mai prochain

 Les organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FAFP, FO, FSU, Solidaires, et UNSA de la Fonction publique affirment de nouveau leur attachement aux valeurs du service public et à une Fonction publique au service de toutes et tous, porteuse de l’intérêt général.
Pour dire non au projet de loi de transformation de la fonction publique et pour demander au gouvernement qu’il ouvre enfin des négociations sur de nouvelles bases, elles appellent d’ores et déjà toutes et tous les agent-e-s de la Fonction publique à se mettre en grève le jeudi 9 mai prochain, étape forte du processus de mobilisation. Elles appellent les agents à se réunir dès à   présent en intersyndicale pour décider d’initiatives intersyndicales locales le matin du 9 mai dans les services, les établissements , les écoles, les villes…et à participer à la manifestation régionale à Lille :
 
JEUDI 9 MAI – MANIFESTATION INTERSYNDICALE REGIONALE LILLE-14h30-PORTE de PARIS



Le 16 mars, la CFDT appelle à marcher pour le climat !

 Le samedi 16 mars, des marches vont s'organiser partout dans le monde et en France. La CFDT s'associe à cette mobilisation. Avec les travailleurs et leurs représentants, avec les employeurs, l'Etat, les associations, les collectivités territoriales, tous les citoyens, nous devons prendre la mesure de la situation et agir pour contenir le réchauffement climatique bien en deçà de 2°C d'ici la fin du siècle.
Parce qu'il n'y a pas de fatalité, parce qu'il n'y a pas d'emplois sur une planète morte,
mobilisons-nous le samedi 16 mars en faveur du climat et pour une transition juste!
​D
es rassemblements ont lieu dans plusieurs villes de la région (voir le lien ci-dessous)
mobilisation pour le 16 mars et lieux de rassemblement

grand débat territorial sur la transition écologique  

 Organisé conjointement par la CFDT  Hauts de France et le collectif Ensemble pour le climat en Hauts de France, un débat aura lieu le jeudi 7 mars de 18h30 à 21h à la Bourse du travail à Lille (254 bd de l'usine), sur le thème "transition écologique et justice sociale".
Ce grand débat est ouvert à toutes et tous et sera animé par Jean Michel LOBRY de la télévision régionale WEO.
voir tract ci- dessous:
grand débat territorial

La CFDT devient première organisation syndicale en France   

 Publié le 11/12/2018 par La commission exécutive de la CFDT

Aujourd’hui est un grand jour pour la CFDT : après être devenue la première organisation syndicale, dans le secteur privé en mars 2017, elle prend la première place, tous secteurs confondus, public et privé. Elle conforte aussi sa seconde place dans le secteur public.

La CFDT remercie les travailleurs qui lui ont exprimé leur confiance à l’occasion des élections dans les fonctions publiques. 
Ce résultat historique, la CFDT le doit aux militantes et militants CFDT qui, chaque jour, dans les entreprises et administrations, portent la voix de leurs collègues, pour plus de justice sociale, et obtiennent des résultats, des droits nouveaux et une meilleure qualité de vie au travail. Ce sont eux, qui gagnent la confiance et le vote des salariés. Ils peuvent être fiers de ce qu’ils accomplissent.  
La CFDT porte haut les préoccupations des agents publics et des usagers. Son analyse est confortée : Tous expriment des besoins de plus de service public et de meilleure qualité, sur l’ensemble des territoires. 
Il revient à la CFDT d’assumer cette confiance et cette responsabilité en interpellant le gouvernement, les employeurs publics et les employeurs privés pour leur demander :  
  • d’entendre la parole des travailleurs et de mieux reconnaître le travail des agents et salariés,
  • de prendre en compte ses propositions de longue date pour les conditions et la qualité de vie au travail, l’emploi, le pouvoir d’achat et la protection sociale, 
  • de positionner le dialogue social au cœur des transformations.  
Le syndicalisme de la CFDT regarde la réalité en face pour mieux la transformer, s’engage dans la négociation et obtient des résultats concrets. 
C’est le syndicalisme de transformation sociale choisi par les travailleurs !

grève chez JULES/HappyChic/Brice/BZB

Les salariés des entrepots de chez Jules/ HappyChic à Wattrelos, étaient en grève depuis le lundi 3 décembre pour dénoncer l'accord sur le PSE qui se préparait dans l'entreprise :
Les propositions de la direction ne sont pas acceptables en l'état!
L'intersyndicale ne s'est pas laissée destabilisée et n'a pas cédé face aux tentatives de la direction
Un accord de fin de conflit a été signé le lundi 10 décembre et un nouvel accord est en cours de négociation.
publié le 11 décembre 18

climate alarm - samedi 8 décembre 2018

pour une couverture santé dans la fonction publique


Pour la CFDT, la santé des agents est aussi de la responsabilité des employeurs publics.
Ils doivent leur permettre d'accéder aux soins et bénéficier d'une couverture des risques lourds tels que l'invalidité, la perte d'autonomie, etc..., en participant financièrement à l'acquisition d'une complémentaire respectant les solidarités intergénérationnelles.


élections dans les fonctions publiques le 6 décembre


Le 6 décembre, plus de 5 millions d’agents sont appelés à voter pour choisir leurs représentants du personnel dans les organismes consultatifs de la fonction publique.
Les agents publics, fonctionnaires et contractuels, sont appelés à voter afin d’élire leurs représentants aux comités techniques, aux commissions administratives paritaires et commissions consultatives paritaires. 

Le 6 novembre au plus tard, les listes électorales doivent être affichées sur le lieu de travail. Les agents ont jusqu’au 19 novembre pour adresser une requête en cas d’erreur ou de non-inscription.
Les modalités de vote –  électronique, à l’urne ou par correspondance  – diffèrent selon les administrations et parfois même selon l’instance à élire. La période de vote électronique, qui concerne 60 % des agents de l’État, et de nombreux établissements hospitaliers et collectivités territoriales, doit débuter au plus tôt le 29 novembre et s’achever le 6 décembre.
Mieux vaut ne pas s’y prendre au dernier moment
Les agents recevront auparavant leurs identifiants et codes d’accès afin de procéder à l’ouverture de leur espace de vote. « Mieux vaut ne pas s’y prendre au dernier moment, conseille Martial Crance, secrétaire général adjoint de la CFDT-Fonctions publiques. Même si une procédure permet de récupérer un code ou un identifiant égaré. » Quant aux résultats, si de premières indications sur le taux de participation seront communiquées par la Direction générale de l’administration de la fonction publique dès le 7 décembre, il faudra attendre le 11 décembre pour des résultats provisoires et le 20 pour les chiffres de la représentativité nationale des organisations syndicales. 



la CFDT s’engage dans la mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles


Le 24 novembre, avec "#NousToutes", nous avons marché, à LILLE et partout en France, pour dire stop aux violences sexistes et sexuelles que subissent les femmes au travail. Une marche pour exiger des règles strictes, dans les entreprises pour protéger les femmes de ces violences et des moyens de prévention et de contrôle. Pour exiger la création d’une obligation de négocier sur les violences sexistes et sexuelles dans tous les lieux de travail. Pour exiger de l’Etat employeur une exemplarité dans la fonction publique. Pour qu’en 2019 l’Organisation Internationale du Travail (OIT) adopte une nouvelle convention contre les violences et le harcèlement au travail.
Parce qu’aucune femme ne doit être victime de violences sexistes et sexuelles...
Ni au travail, ni ailleurs

Rejoignez-nous : http://noustoutes.org

PSE chez HAPPYCHIC JULES-BRICE-BZB : des délégués entament une grève de la faim

Suite à la réunion du 28 septembre 2018, qui s'est mal terminée, la direction attaquant verbalement les élus,  des délégués ont entamé une grève de la faim !
La Direction annonçait bien un PSE dans les enseignes JULES-BRICE-BZB suite au regoupement des 3 enseignes de magasins et n'entendant pas l'inquiétude des salariés et des délégués, 4 représentants du personnel ont entamé une grève de la faim. Les revendications de l'intersyndicale sont simple: le reclassement de tous les salariés dans le "groupe Mulliez"
intersyndicale Happychic

les retraités Appellent à la mobilisation le 14 juin

Hausse de la CSG, gel des pensions, ... la CFDT retraités dit non au passage en force!
C'est pourquoi nous appelons à participer à la manifestation le
jeudi 14 juin à 13h30 à Lille
départ à 13h30 place du Général DE GAULE à LILLE

Tract Non au passage en force

journée de grève chez CARREFOUR le 31 mars 2018

Suite aux erreurs stratégiques des dirigeants et au pillage du groupe par les actionnaires, la CFDT et l'intersyndicale appellent à une journée de grève le 31 mars! Disons non à cette double peine : Baisse du pouvoir d'achat et un plan social.
communiqué de presse : appel à la grève le 31 mars

journées d'action chez PIMKIE

L'intersyndicale CGT-FO et CFDT ne baissent pas les bras:
​Des journées de mobilisations sont prévues suite au PSE annoncé chez PIMKIE:
- lundi 26 février de 8h à 10h au parc de la haute borne à Villeneuve D'Ascq
- Mardi 27 février de 14h à 17h rue A. Motte à Roubaix

PLAN SOCIAL CHEZ SOLOCAL "Pages jaunes" : La CFDT et l'intersyndicale appellent à  mobilisations 

La nouvelle direction "Pages Jaunes"- SOLOCAL annonce simultanément un bénéfice 2017 de 336 millions d’euros soit une hausse de 585% depuis 2016 et la destruction de 1000 emplois pouvant impacter 1500 familles avec la fermeture de 15 sites locaux sur les 19. Devant le cynisme de ce plan, les salariés révoltés entendent défendre leur avenir, la pérennité de leur entreprise et préserver la qualité du conseil clients qui fait le succès de cette entreprise depuis toujours. C'est pourquoi l'intersyndicale appelle à des manifestations. 

PLAN SOCIAL CHEZ CARREFOUR : La CFDT appelle à une journée de mobilisation nationale le 15 février

La CFDT appelle tous les salariés du groupe à participer à un rassemblement le 15 février, ceci afin de protester contre les conséquences sociales du plan de transformation 2022. Ce rassemblement se tiendra en deux temps à PARIS. 
la CFDT rappelle qu’elle demande que les dividendes ne soient pas versés aux actionnaires en 2018, mais qu’ils soient consacrés à l’accompagnement social et au reclassement des salariés touchés par les différentes restructurations dans le groupe. Elle a d’ailleurs mis en ligne une pétition* à cet effet.

PIMKIE : la rupture conventionnelle collective se transformera t'elle en PSE ?

La direction de PIMKIE souhaite fermer 37 magasins en trois ans, sur 321 en France, et la suppression à court terme de 83 emplois en magasins, 41 en logistique, 53 au siège international et 31 au siège pour la France, à Neuville-en-Ferrain (Nord).
Elle met en avant des résultats déficitaires depuis 2015 et un chiffre d’affaires 2017 en baisse de 10 % par rapport à l’année précédente". Plusieurs syndicats contestent cette analyse.
Pour les délégués CFDT, il faut que les salariés puissent vivre après avoir perdu leur emploi, à savoir un cabinet de reclassement, le maintien de la mutuelle, des formations et des indemnités correctes

PIMKIE a voulu inaugurer 
la rupture conventionnelle collective

L'annonce est tombée en comité central d'entreprise (CCE) de PIMKIE, située dans la métropole lilloise
208 suppressions d'emplois annoncées avec la rupture conventionnelle collective *
La CFDT Pimkie est outrée du comportement de la direction Pimkie.
Pour Nabyl, délégué syndical, il est clair que la CFDT ne signera pas un accord au rabais. 
voir l'article dans la rubrique du syndicat des services RTVL

* la rupture conventionnelle collective, qui a fait son entrée dans le code du travail avec les ordonnances Macron, permet à l'entreprise de négocier un mécanisme de départ volontaire collectif afin de ne pas basculer dans le régime du licenciement pour motif économique avec tout ce que cela implique (recherches de reclassement...)

Ordonnances : la position de l'UTI

Pour répondre aux attentes des militants CFDT de la métropole liloise, l'UTI a adressé une lettre ouverte à l'URI et à la Confédération. Vous pouvez la retrouver sur le lien ci-dessous
Lettre ouverte sur les ordonnances

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès d'Edmond Maire, secrétaire général
​de la CFDT de 1971 à 1988. 

Edmond Maire, décédé ce 1er octobre 2017, à l’âge de 86 ans fut un immense syndicaliste et un penseur essentiel de la transformation sociale et du rôle des acteurs sociaux dans la démocratie. Son intelligence et sa vision ont fait de lui un acteur central de l'évolution de la CFDT et de la place qu'elle occupe dans la société française et, au-delà, de la démocratie sociale.
 Ses combats pour l’émancipation individuelle et collective, pour la justice sociale, pour la démocratie en France, en Europe et dans le monde ont structuré son engagement syndical puis les responsabilités qu’il a ensuite exercées.
 Edmond Maire est resté fidèle à la CFDT et à ses valeurs. Une fidélité exigeante et bienveillante. Il fut et restera pour nous une référence incontournable.
 Aujourd'hui la CFDT est endeuillée et triste. Nous adressons nos condoléances et notre amitié à sa femme, ses enfants et petits-enfants et tous ses proches.
 La CFDT et l’UTI de la Métropole lilloise rendent hommage à Edmond Maire à la hauteur de ce qu'elle lui doit et de ce qu'il a apporté au syndicalisme et à la France.

Les salariés de l'entrepôt CAMAIEU en grève

Les salariés de CAMAIEU ont débrayé le 1er juin pour leurs conditions de travail. Ils ont repris le travail ce mercredi 7 juin après la signature de fin de conflit. voir branches professionnelles


Les salariés de la voix du nord en lutte

Suite au plan de licenciement récemment annoncé à La Voix du Nord, un rassemblement avec l’intersyndicale : CFDT, SNJ, SNJ CGT et la FILPAC, est prévu demain mercredi 18 janvier 2017 à Lille Grand Place à 14h en face des bureaux de La Voix du Nord.
La section syndicale de La Voix du Nord compte sur votre présence pour la soutenir.
Vous pouvez également retrouver toutes les informations sur Facebook à  « VDN en lutte »
Rendez-vous demain 14h


décés de François CHEREQUE, une immense tristesse pour la CFDT


Publié le 02/01/2017 à 11H07:
Déclaration de la Commission exécutive de la CFDT suite à l’annonce du décès de François Chérèque.C'est avec une immense tristesse que nous vous annonçons ce matin le décès de François Chérèque, ancien secrétaire général de la CFDT.
François Chérèque avait quitté ses fonctions en 2012 après 10 ans de mandat de secrétaire général de la confédération et de nombreuses années de responsabilité au sein de la CFDT, notamment à la fédération Santé sociaux et à l’Union départementale des Alpes-de-Haute-Provence.
François est, et restera, une très grande figure de notre organisation. La CFDT et ses militants sont en deuil et de tout cœur avec sa famille et ses proches.

Pour Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT : « Le syndicalisme perd une grande figure, la CFDT un responsable déterminant et moi un ami très cher. »

Pouvoir d'achat et niveau de vie des retraites

La CFDT est toujours mobilisée pour garantir et améliorer le niveau de vie des retraités 
Signez la pétition:
tract pour le niveau de vie des retraités
pétition pour la garantie du niveau de vie



du bénévolat chez BAYARD 

La CFDT de BAYARD invite les femmes à cesser le travail à partir de 16h34 et faire du bénévolat pour revendiquer contre la différence de salaire avec les hommes. 
tract BAYARD les femmes bénévoles

l'UTI organise deux journées à thème en octobre

L'UTI de la métropole lilloise organise deux journées à thème au mois d'octobre avec deux sujets d'actualité:
la première journée sera sur le thème de la loi Rebsamen, en continuité de la 1ère journée. Cette journée aura lieu le lundi 10 octobre.
la deuxième journée abordera le thème des Prud'hommes, elle aura lieu le lundi 17 octobre.
journée du 10 octobre 2016
journée du 17 octobre 2016

appel a la greve dans l'animation périscolaire

Le syndicat Communication-Conseil-Culture appelle à la grève nationale le 5 septembre 2016:
Le taux d'encadrement dans le milieu périscolaire conduit à une dégradation des conditions de travail.
Appel intersyndical à la grève​​
tract F3C

Pouvoir d'achat et niveau de vie des retraites

A l'appel des organisations syndicales de retraités CFDT et UNSA, les retraités manifestent leur inquiétude face à l'érosion programmée et continue du niveau de vie et du pouvoir d'achat relatifs  tant pour les retraités actuels que pour les futurs retraités.
Signez la pétition:
pétition pour la garantie du niveau de vie

Tract intersyndical CFDT-UNSA sur le pouvoir d'achat

manifestation du 1er mai 2016

Depuis décembre 2015, le Bureau de l'UTI Métropole Lilloise avait réfléchi à une participation à la manifestation du 1er mai 2016.

Lors de son dernier Bureau du vendredi 22 avril dernier, il a été décidé que l'UTI CFDT de la Métropole Lilloise serait présente dans le cortège des manifestants de Lille.

Dans un contexte de crise aggravé par une politique d'austérité, il est important de lutter contre :
  • la fléxibilité,
  • la précarité des emplois,
  • les licenciements abusifs,
  • la montée des extrémismes de toutes natures.
C'est dans ces conditions que l'UTI CFDT de la Métropole Lilloise, vous donne rendez-vous :

CE DIMANCHE 1ER MAI 2016

à 10h00 Porte des Postes à Lille


départ de la manifestation 10h30


Projet de loi EL KHOMRI : l'UTI appelle à la mobilisation

Le dé-tricotage du Code du Travail, le copier-coller des revendications du Medef sont néfastes pour les salariés et l'inversement de la hierarchie des normes entrainera encore plus d'inégalités et d'injustices. 
L'UTI répond aux attentes des militants de la Métropole et appelle à manifester ce mercredi 9 mars 2016 :
Rassemblement à 13h place de la république à Lille

SIFFAP : Les sections des douanes et de la FIP59 ont tenu leurs assemblées.

Etre à la fois proches des salariés, engagés dans le dialogue et force de proposition : La section des douanes de Lille-Valenciennes et école des douanes a tenu son assemblée générale le 25 septembre 2015, prés de 100 douaniers avaient fait le déplacement . La FIP59 a tenu la sienne le 5 novembre 2015. 

La CFDT Retraités de la Métropole Lilloise revendique le droit au tiers payant

L'Union Territoriale CFDT des Retraités de la métropole Lilloise a interpellé les médecins de la métropole sur les positions de la CFDT quant à l'application du "tiers payant" généralisé.
Ce système ne peut que faciliter l'accés aux soins pour tous et par là même améliorer la prévention.
La CFDT Retraités revendique le tiers payant

L'UTI de la Métropole lilloise et l'URI  ont organisé une journée sur la Loi Rebsamen et le dialogue social

Plus de 100 délégués de la métropole ont répondu présents à l'invitation faite à la journée spéciale sur la loi Rebsamen sur le dialogue social ce vendredi 23 octobre 2015.
Les principales mesures sociales de la loi ont été présentées et expliquées par Marylise LEON, secrétaire nationale de la CFDT. Pour chaque mesure, la parole était donnée aux participants pour débattre, poser des questions ou même donner son point de vue.

​Les principales mesures de cette loi sont entre autres :
  • des commissions paritaires régionales pour les TPE
  • la DUP élargie
  • des listes électorales mixtes au 1er janvier 2017
  • la consultation du CE
  • la réunion commune et la visioconférence
  • la négociation en entreprise
  • des nouveautés sur le CHSCT et pour les militants

L'UTI organise des permanences juridiques tous les 1er mardi du mois à partir de 16h30 sur rendez-vous

L'UTI assure des permanences juridiques tous les 1er mardi du mois à partir de 16h30 à l'antenne de LILLE. Cette permanence est ouverte à tous. merci de prendre rendez-vous au 03 20 88 36 20.

  • Mardi 1er septembre 2015 à partir de 16h30
  • Mardi 6 octobre 2015 à partir de 16h30
  • Mardi 3 novembre 2015 à partir de 16h30
  • Mardi 1er décembre 2015 à partir de 16h30

L'UTI reste ouverte cet été

L'UTI assure ses permanences durant les mois de juillet et août:
L'antenne de Lille reste ouverte cet été
ouverture de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h du lundi au vendredi
L'antenne d'Halluin sur RV au 03 20 88 36 20
L'antenne de Roubaix reste ouverte tout l'été de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h du lundi au vendredi
L'antenne de Tourcoing sur RV au 03 20 88 36 20, les permanences des Services sont assurées en juillet


Manifestation pour protéger les emplois et les conditions de travail des personnels de l'EPDSAE

La CFDT déplore un non respect de la règlementation en matière d'horaires, de temps de travail, de repos, ..., un dialogue social transformé en chambre d'enregistrement, une surcharge de travail....

pour toutes ces raisons, nous appelons à manifester devant les locaux de l'administration générale, 60 rue Abélard à Lille, ce jeudi 02 juillet à partir de 13h45.
tract EPDSAE

Working Time Festival : les jeunes fêtent le travail le 1er mai à Paris

le 1er mai 2015, à Paris, de 10h à 23h30, rejoignez la CFDT pour un rassemblement de 5000 jeunes de moins de 36 ans.

  • Des ateliers, animations, des forums sur des sujets qui vous concernent.
  • Découvrez les initiatives originales dans le village CFDT.
  • Un espace service à votre dsposition toute la journée.
  • Concerts "Skip the Use", Ben l'Oncle Soul" et "FM laeti" à partir de 20h

Adresse: Insep, route de la pyramide à Paris.

CNAV : Le scandale du non-paiement des retraites doit cesser

Dans les régions Nord-Pas de Calais et Picardie, de trés nombreux nouveaux retraités ont dû attendre plusieurs mois ou doivent encore attendre le paiement de leur première pension. Aujourd'hui, pour permettre la liquidation de tous ces dossiers en retard, tout le reste est mis de coté: les rappels, les indus, les mises à jour et surtout les pensions de reversion.
C'est inadmissible
La pauvreté en France est malheureusement un fait à déplorer, ne rajoutons pas à ce phénomène une nouvelle précarité au travers de droits impayés!
Signons la pétition que nous porterons à la CNAV et au Ministère des affaires sociales le 17 avril
Pour tous renseignements, contactez vos antennes locales
Pour le déplacement sur Paris,
Départ prévu de l'UTI boulevard de l'usine à 8h15,
de Douai, place du Barlet à 9h15, d'Arras, place de Marseille à 10h00
Inscriptions au 03 20 88 36 20
CNAV 17 avril


L'UTI Métropole Lilloise a organisé son Congrès 
le 10 Avril 2015

Ce rendez-vous a permis d'échanger et de débattre sur l'actualité revendicative.
Nous avons également débattu sur le rapport d'activités de notre UTI. Un des moments forts de ce congrès fut le rapport d'orientations de l'UTI :
Francis PLUVINAGE et Didier BONTE ont présenté le bilan des 4 années écoulées . Un bilan des formations a été fait : La commission formation s'est réunie régulièrement pour proposer un programme riche en lien avec le programme de l'URI Nord-Pas-De-Calais. Didier a remercié les animatrices et animateurs de formations ainsi que les secrétaires administratifs qui s'impliquent pour le bon déroulement des formations. Le lien entre la commission formation et la commission juridique a été constant et un troisième module a ainsi pu être mis en place. La commission juridique a organisé la venue d'intervenants extérieurs, pour présenter des évolutions particulières de l'appareil juridique. Un rendez-vous régulier avec l'actualité grâce à la lettre juridique mensuelle, disponible sur notre site . Enfin un rendez-vous important nous attend avec le renouvellement en 2017 des conseils de prud'hommes.
Le bureau sortant a été remercié et les congressistes ont voté pour élire le nouveau bureau de l'UTI.
Didier BONTE a été réélu en tant que secrétaire général
Carole AMAL a été élue secrétaire adjointe
Michel DEMEURE en tant que trésorier
Didier MASSON en tant que trésorier adjoint
Un débat a été lancé sur la vie des antennes locales et comment l'UTI mais aussi les syndicats peuvent renforcer la présence syndicale dans nos locaux.
Le prochain rendez-vous est le congrès de l'URI en juin.

Les douaniers ont manifesté à Paris contre les suppressions de postes le 24 mars 2015

Un millier de douaniers ont manifesté à Paris le 24 mars contre le plan de suppression de postes prévu à l’horizon 2018, à l’appel de l’intersyndicale CFDT, CGT, FO, Solidaires, Unsa. Venus en car depuis Lille, Dunkerque, Marseille et Nice, un millier de douaniers ont manifesté à Paris, du Sénat à l’Assemblée nationales, pour alerter les citoyens et les parlementaires sur les conséquences des réductions d’effectifs envisagées par le « Projet stratégique douanes 2018 » (PSD). Pour la seule inter-région de Lille, plus de 120 emplois seraient concernés. Le mot d’ordre de grève annoncé pour le 24 mars a été suivi par un agent sur trois. L’intersyndicale réclame un moratoire sur le PSD et la reconnaissance du caractère prioritaire de l’administration, à l’instar de la police et de la justice.

Les routiers en action dés le lundi 16 mars dans la métropole lilloise

Le Syndicat Général des Transports manifeste toujours pour dénoncer leur pouvoir d'achat.
Des actions sont à prévoir dés ce lundi matin sur la métropole lilloise.
Les routiers dénoncent toujours le faible salaire dans les transports routiers et manifestent pour une hausse de leur pouvoir d'achat.
tract routiers


Un père et son fils meurent dans un incendie à Quaëdrypre

C’est avec stupeur que nous apprenons le décès d’Olivier VANDERSCHUEREN, délégué CFDT
à la mairie de Dunkerque.
Olivier serait décédé en tentant de sauver son dernier fils et ne serait jamais ressorti de la maison en feu. L’incendie se serait déclaré vers 2 heures ce jeudi matin.
Olivier était trésorier du syndicat départemental des communaux du Nord

Fin de conflit chez Sarbec: les grévistes obtiennent satisfaction

Après 5 jours de grève, l'intersyndicale CFDT-FO-CFTC-CGC et la direction de Sarbec se sont mis d'accord sur l'octroi d'une prime de 900€ fixe annuelle, d'une augmentation générale de 1%, 1 jour pour enfant malade et 0,2% d'augmentation des oeuvres sociales.
"Ca a été trés dur, confie Sylvie DUQUESNOY, du syndicat majoritaire CFDT. On n'a pas signé sans l'avis des salariés. Ceux-ci étaient prêts à maintenir le mouvement sans cette avancée...Le dialogue social avec la direction semble enfin ammorcé."
Les représentants de l'intersyndicale soulignent l'implication du syndicat CFDT Chimie Energie Lille Sambre Escaut dans ce conflit.

L'UTI est en deuil

Daniel HOURQUIN, plus connu dans nos locaux sous le pseudonyme de Dany, est décédé ce samedi 21 février à l'âge de 48 ans.
Dany, collègue de Didier, était laveur de vitre chez ONET. Militant CFDT, délégué syndical et délégué du personnel, Dany venait régulièrement à l'UTI, il donnait facilement un coup de main quand on avait besoin.
Ses funérailles ont lieu ce jeudi 26 février à 14h30 en l'église Notre Dame de Pellevoisin à Lille

Les salariés de Sarbec Cosmetics en grève

Depuis ce lundi 23 février, les salariés de Sarbec Cosmetics sont en grève pour dénoncer le manque de pouvoir d'achat.
L'entreprise Sarbec, fabricant notamment de la marque Corine de Farme est basée à Neuville en Ferrain. Les salariés dénoncent en autre le manque de dialogue de la Direction face aux représentants du personnel.

La CFDT Route appelle à la grève

La fédération Générale des Transports a envoyé un communiqué de presse pour appeler à la grève ce mercredi 28 janvier 2015.
Transports

Action devant Decathlon

Ce samedi 17 janvier, des militants ont distribué des tracts devant le magasin Decathlon de Villeneuve D'Ascq.
La CFDT dénonce le dialogue social difficile et le nombre impressionnant de CDD.

2015, du concret pour les postiers

En décembre, les postiers ont recomposé leur paysage syndical
S3C

Actualités 2013/2014

A voir Egalement...

  • Formations : Plan de formations 2021 modifié
  • Protocole sanitaire dans le point juridique
  • la lettre d'info des retraités de Roubaix dans la rubrique branches professionnelles
  • nouveau site internet de l'UTR métropole lilloise ​dans les liens